Liste complète des ingrédients de “159” potage :

Céréales:

riz gluant, coix chinensis, riz brun, maïs, sarrasin, avoine, riz complet, sorgho, blé, orge

Haricots et soja:

soja, haricots noirs, haricots mungo noirs, haricots rouges, haricots mungo verts, petits pois, fève, pois chiche, lentilles, haricots perches, haricots verts, haricots communs, pois mange-tout, edamame (soja),haricots communs verts, haricots de bateau de crête, pois carrés, haricots cylindres

Noix:

noix de pécan, noisettes, noix de pin, pistaches, amandes, graines de tournesol, arachides, noix de ginkgo (Ginkgo biloba),

Graines:

graines de pastèque, graines de citrouille, pépins de raisin, graines de concombre, graines de perilla, graines de laitue, graines de brassica juncea, graines de courge cireuse, graines de margose, graines de courgette angulaire, graines de chayote, graines de courge spaghetti, graines de courge éponge, graines de courgette, graines de pâtisson, graines de céleri, graines de coriandre, graines de radis cerise, graines de chou-fleur, graines de brocoli, graines de chou-rave, graines d’amarante, graines d’endive, graines de grenade, graines de chou chinois, graines d’épinard, graines de carotte, graines de cédrèle, graines de brocoli chinois, graines de glebionis coronaria, graines de colza, sésame noir, sésame blanc, graines d’argousier, graines de casse fétide (Senna obtusifolia), graines de radis, graines de jujube, graines de chanvre (Cannabis sativa L.), pollen de pin,

Bactéries et les algues:

armillaires couleur de miel (Armillaria mellea), hericiums (Hericium erinaceus), oreilles de Juda (Auricularia auricula-judae), matsutakes (Tricholoma matsutake), trémelles en forme de fucus (Tremella fuciformis), morilles (Morchella), lentins du Chêne (Lentinula edodes), gomphides rutilants (Chroogomphus rutilus), shiitakes (Lentinula edodes), spirulinas maximas (Arthrospira maxima), varechs (Laminaria japonica), algues (Rhodophyta)

Fleurs:

roses doubles pétales (Rosa rugosa), lilas (Syringa Linn.), fleurs de sophora (Styphnolobium japonicum), fleurs d’oranger Séville (Citrus aurantium L.), chèvrefeuilles (Lonicera japonica Thunb.), pivoines DanFeng (Paeonia suffruticosa), fleurs d’arbre à thé (Camellia japonica)

Autres:

baies de goji, jujubiers communs (Ziziphus jujuba Mill.), poivrons verts

Informations pour les allergiques :

contient des noix, des arachides, du soja, du blé, de l’orge, de l’avoine et du sésame.

Valeurs nutritionnelles moyennes  pour 100g et par portion (sachet) (35g)

Informations nutritionnelles pour 100g par portion (35g) * % (35g)
Énergie 1829kJ/

442kcal

640kJ / 155kcal 7.6%
Matière grasses

-dont: acides gras saturés

 

13g

2.5g

4.6g

0.9g

6.6%

4.5%

Glucides

-dont: sucres

62g

10g

22g

3.5g

8.5%

3.9%

Protéines 18g 6.3g 12.6%
Sel 0g 0g 0%
Vitamine B2

(ribolfavine)

0.6mg 0.2mg 15%
Biotine 22µg 7.7 µg 15%
Phosphore 311mg 109 mg 15%
Magnésium 156mg 55mg 15%
Manganèse 1.9mg 0.6mg 30%

*Apport de référence pour un adulte-type (8400 kJ / 2000 kcal).

                      Trois types de consommation

Complément :

À consommer avec un repas normal ou entre les repas. Prenez le potage avant le repas pour perdre du poids ou, après un repas, pour prendre du poids.

Durée non limitée

 

Groupes visés :

Il convient à ceux qui ont un état de santé précaire ou veulent maintenir ou améliorer leur beauté et leur vitalité, soigner ou fortifier leur organisme ou simplement perdre ou prendre du poids. Pour tous types de personnes, y compris les bébés de plus 6 mois, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes âgées.

Substitution partielle :

Selon l’état, remplacer un ou deux repas par jour par « 159 », le plus facile est de commencer par le petit déjeuner ou le souper ou les deux, le reste du temps, mangez normalement.

Durée non limitée

 

Groupes visés :

Les mêmes groupes sont visés, mais ce régime ne convient pas aux personnes comme les femmes enceintes, allaitantes, aux jeunes de moins de 15 ans et aux personnes physiquement fragiles ou dans un état critique.  Pour ces deux derniers, nous conseillons de commencer par régime de complément, puis la substitution partielle au fur et à mesure.

Substitution complète:

(Demi-PIGU)

« 159 » devient le repas quotidien au lieu du petit déjeuner, diner et souper, un sachet par repas. On peut ajouter 1 ou 2 sachets (ou plus) par jour selon le degré de faim.

Il est recommandé de le pratiquer par cycle de 3 ou 7 jours, puis selon son état on peut encore le prolonger jusqu’ à 14 jours ou 21 jours. Éviter toute autre nourriture pour que le corps puisse se reposer et s’améliorer complètement.

Durée limitée à des cycles de 3, 7, 14 et 21 jours.

 

Groupes visés :

État de santé grave, immunité faible, besoin de désintoxication du corps, ou simplement les mêmes but que ceux qui le consommeraient comme supplément, mais, d’une façon plus rapide et efficace.

Ce régime ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 15 ans ainsi qu’aux personnes physiquement fragiles ou critiqués. Pour les personnes en état de santé faible ou critiqué, il faut passer par une période de transition progressive et éliminer les repas petit à petit.

Réactions pendant la cure de “159”

Les réactions sont des réponses du corps pendant ou/et après une cure. Plus elles sont évidentes, plus les effets sont meilleurs. Individuellement les réactions sont différentes. En général, les réactions apparaissent plus facilement sur l’endroit problématique : d’abord c’est l’éruption, puis la récupération. Continuez la consommation de 159 repas, soyez patient! Ne le freinez pas par des médicaments ! L’amélioration survient juste à l’arrêt de la réaction. Surtout, il ne faut pas croire que c’est l’exacerbation de maladie mais, au contraire, c’est notre auto-guérison qui est en train de bien travailler, étant donné que nous recevons suffisamment de nutriments, tels que les nutriments qui constituent le corps humain comme protéines, vitamines, minéraux, matière grasses. Le corps va démarrer le processus d’auto-guérison.

Plus d'information

Les réactions sont liées avec les trois fonctions principales de 159 potage végétal:

 

1. Détoxification

Manifestation : urine plus fréquente, mauvaise haleine, sudation, cheveux huileux, prurit, bloc Rash, selle noir, selle huileuse, gomme augmenté, le flux menstruel accrue, pertes vaginales anormales…

 

2. Fluidifier le Qi (l’énergie de vie) et le sang

Provoqué par l’obstruction du Qi et du sang, l’endroit obstrué apparaissent les douleurs stasié et picotement, ainsi que les articulations chez les personnes touchées par la maladie rhumatisme

 

3. Compléter l’énergie

Cette cure brise l’équilibre homéostasie ancienne,  provoquant le vertige, faiblesse ou sensation froide, ce dernier est causé par l’humidité corporel accumulé, quand le corps élimine l’humidité et le froid corporel à l’extérieur, les pores sont ouverts, alors vous sentez froid, veuillez gardez-vous au chaud.

4. On peut avoir les réactions comme ci-dessous :

Vertige, constipation, diarrhée, bouche sèche, cocky fréquent, acouphènes, palpitations, oppression thoracique, gomme augmentée, une irritation des yeux, douleur oculaire, sommeil trop, la toux, les mucosités (accompagnée d’un essoufflement, des étourdissements), acné, gonflement corporel aux extrémités ou au corps, ulcères de bouche, problème d’essoufflement, palpitation, trouble menstruelle, augmentation ou réduction d’appétit, douleurs divers, pression artérielle élevée, saignement (saignements de nez, écoulement nasal, écoulement jaune nasal, selle sanguine), douleur lymphatique, fluxion à la gorge, démangeaison buccal, toux, urine (urine sanguine, urine blanche turbide, urine verte, urine jaune, urine fréquente)

Problème cutané

C’est des manifestions de l’excrétion des déchets et des toxines corporels de la peau, cela peuvent arriver : démangeaisons, tuméfaction légère de la peau, bloc rouge, tache de l’urticaire, vomissement, ulcères cutanées, l’exsudation humoral, l’épluchage, le gonflement local, démangeaisons du cuir chevelu, pellicules nombre

Changement de poids plus mince ou plus gros

En effet, après une cure, notre estomac est bien nettoyé et a été complètement régénéré. C’est pourquoi il devient aussi délicat que celui d’un nourrisson. Si nous nous mettons à manger sans restriction, soit en quantité excessive ou en mauvaise qualité, le corps absorbe plus qu’en temps normal. Pour une personne en cure d’amaigrissement, si la reprise de nourriture n’est pas faite correctement, le risque de reprise du poids perdu sera doublé.  Car après 7 jours de cure, l’estomac et les intestins sont comme des éponges toutes neuves et l’absorption est comme doublé.

La clé du succès : contrôler l’envie de manger !

Pourquoi est-ce difficile de changer nos habitudes alimentaires? Cette difficulté est due à notre mémoire cellulaire. Heureusement la cure peut nous aider à régler nos mauvaises habitudes, elle aide les cellules à perdre la mémoire pour des aliments auxquels le corps s’est habitué.

Après la cure, physiquement l’envie de manger est encore plus forte, psychologiquement pour se récompenser. Mais pas de souci, c’est le bon moment de changer vos habitudes alimentaires.

La perte de volonté signifie aussi un manque de détermination ainsi que la maîtrise de soi, aussi l’estime de soi sera (risque d’être) ébranlée. Tout cela vous entraîne aussi à garder la tête froide, à contrôler vos envies, et par une nouvelle alimentation plus saine de nourriture saine, nos corps s’habituent doucement à un nouveau régime alimentaire.

Le succès de cette reprise peut renforcer notre confiance en soi, en sortant gagnant sur le niveau physique, corporel et psychologique.

01

Première étape: Traiter notre estomac comme celui d’un  nourrisson

Après une longue période de repos, le tractus gastro-intestinal n’est pas prêt à reprendre ses fonctions tout de suite. Dans la phase initiale de récupération alimentaire, on doit le réveiller doucement, laissez-le s’adapter progressivement à la digestion des aliments normaux.

Jour 1: commencer par des aliments légers. Il est recommandé de consommer du potage des céréales comme repas principal, prendre des petites quantités en plusieurs fois.

Jour 2: vous pouvez consommer un potage des céréales aux légumes. N’utilisez pas d’assaisonnement tel que l’huile et le sel.

Pour ceux qui travaillent ou qui ont trop faim, le potage 159 est une bonne alternative. On peut prendre une portion à chaque repas.

02

Deuxième étape : reprise de la nourriture pendant la période transitoire

Après deux jours d’adaptation, les fonctions du tractus gastro-intestinal sont progressivement activées. La digestion des aliments ainsi que l’absorption des nutriments reprennent leur cours. Pendant cette période transitoire, des aliments légers sont principalement conseillés, pour contribuer progressivement à l’absorption des nutriments et activer progressivement les fonctions gastro-intestinales.

Jour 3: pour les 3 repas du jour, prenez des céréales, du riz, des pâtes,  Réduisez les aliments en forme de bouillie, en y ajoutant des légumes hachés.

On peut aussi continuer avec le potage 159 à ce stade.

03

Troisième étape: retour à la normale avec une hygiène alimentaire durable saine

À ce stade, le système gastro-intestinal a fondamentalement repris ses fonctions normales et doit pouvoir assurer une digestion des aliments, avec modération, afin d’éviter d’endommager les intestins et l’estomac.

Jour 6 et Jour 7 : du potage, des pâtes, du jaune d’œuf, du riz, des légumes, etc., sont autorisés.

Jour 8 et au-delà : on peut reprendre une alimentation normale. Certains nourritures, difficile à digérer, comme la viande ou des plats frits etc., sont déconseillés.

Conseils de régime

La récupération est un processus de modification de votre habitude alimentaire. La durée minimum de récupération doit être respectée ci-dessous :

1, Pour une substitution complète de 3 jours, une durée d’un jour

2, Pour une substitution complète de 7 jours, une durée de 3 jours

3, Pour une substitution complète de 10-14 jours, une durée de 7 jours

4, Pour une substitution complète de plus 15 jours, une durée de 10 jours

Si la reprise de nourriture après une période de cure n’est pas bien respectée, on peut endommager notre estomac et avoir les douleurs les effets bénéfiques seront largement diminués ou même (voire) perdus.

Après avoir suivi une cure de 159, il est recommandé de prolonger le plus longtemps possible la durée de la reprise d’alimentation, plus ça dure, meilleur c’est.

Ne mangez pas de façon excessive, mais en petite quantité à chaque repas et en plusieurs fois si besoin.

Produit bio, bien frais, si possible sans sel et sans huile, et bien cuit.

Déconseillé : viande, lait, vin, tabac, produits en conserve

Proposition:

Potage de céréales : millet, riz complet, avoine, lentille, maïs… avec des légumes : patates, patates douces, courge, choux chinois, épinards, tomate, champignons, brocolis, fenouil, courgette, ou avec des fruits: pomme, banane, kiwi, raisins…

Tout doit être bien cuit et mou.

Après la cure de “159”

-Convient à la Substitution complète

 

Après avoir passé quelques jours difficiles, enfin, le gros soulagement tant attendu arrive après la cure !

Mais attention, la reprise des aliments détermine le succès même ou l’échec de la cure. Il est le facteur déterminant.

Plus d'information

En effet, après une cure, notre estomac est bien nettoyé et a été complètement régénéré. C’est pourquoi il devient aussi délicat que celui d’un nourrisson. Si nous nous mettons à manger sans restriction, soit en quantité excessive ou en mauvaise qualité, le corps absorbe plus qu’en temps normal. Pour une personne en cure d’amaigrissement, si la reprise de nourriture n’est pas faite correctement, le risque de reprise du poids perdu sera doublé.  Car après 7 jours de cure, l’estomac et les intestins sont comme des éponges toutes neuves et l’absorption est comme doublé.

La clé du succès : contrôler l’envie de manger !

Pourquoi est-ce difficile de changer nos habitudes alimentaires? Cette difficulté est due à notre mémoire cellulaire. Heureusement la cure peut nous aider à régler nos mauvaises habitudes, elle aide les cellules à perdre la mémoire pour des aliments auxquels le corps s’est habitué.

Après la cure, physiquement l’envie de manger est encore plus forte, psychologiquement pour se récompenser. Mais pas de souci, c’est le bon moment de changer vos habitudes alimentaires.

La perte de volonté signifie aussi un manque de détermination ainsi que la maîtrise de soi, aussi l’estime de soi sera (risque d’être) ébranlée. Tout cela vous entraîne aussi à garder la tête froide, à contrôler vos envies, et par une nouvelle alimentation plus saine de nourriture saine, nos corps s’habituent doucement à un nouveau régime alimentaire.

Le succès de cette reprise peut renforcer notre confiance en soi, en sortant gagnant sur le niveau physique, corporel et psychologique.

01

Première étape: Traiter notre estomac comme celui d’un  nourrisson

Après une longue période de repos, le tractus gastro-intestinal n’est pas prêt à reprendre ses fonctions tout de suite. Dans la phase initiale de récupération alimentaire, on doit le réveiller doucement, laissez-le s’adapter progressivement à la digestion des aliments normaux.

Jour 1: commencer par des aliments légers. Il est recommandé de consommer du potage des céréales comme repas principal, prendre des petites quantités en plusieurs fois.

Jour 2: vous pouvez consommer un potage des céréales aux légumes. N’utilisez pas d’assaisonnement tel que l’huile et le sel.

Pour ceux qui travaillent ou qui ont trop faim, le potage 159 est une bonne alternative. On peut prendre une portion à chaque repas.

02

Deuxième étape : reprise de la nourriture pendant la période transitoire

Après deux jours d’adaptation, les fonctions du tractus gastro-intestinal sont progressivement activées. La digestion des aliments ainsi que l’absorption des nutriments reprennent leur cours. Pendant cette période transitoire, des aliments légers sont principalement conseillés, pour contribuer progressivement à l’absorption des nutriments et activer progressivement les fonctions gastro-intestinales.

Jour 3: pour les 3 repas du jour, prenez des céréales, du riz, des pâtes,  Réduisez les aliments en forme de bouillie, en y ajoutant des légumes hachés.

On peut aussi continuer avec le potage 159 à ce stade.

03

Troisième étape: retour à la normale avec une hygiène alimentaire durable saine

À ce stade, le système gastro-intestinal a fondamentalement repris ses fonctions normales et doit pouvoir assurer une digestion des aliments, avec modération, afin d’éviter d’endommager les intestins et l’estomac.

Jour 6 et Jour 7 : du potage, des pâtes, du jaune d’œuf, du riz, des légumes, etc., sont autorisés.

Jour 8 et au-delà : on peut reprendre une alimentation normale. Certains nourritures, difficile à digérer, comme la viande ou des plats frits etc., sont déconseillés.

Conseils de régime

La récupération est un processus de modification de votre habitude alimentaire. La durée minimum de récupération doit être respectée ci-dessous :

1, Pour une substitution complète de 3 jours, une durée d’un jour

2, Pour une substitution complète de 7 jours, une durée de 3 jours

3, Pour une substitution complète de 10-14 jours, une durée de 7 jours

4, Pour une substitution complète de plus 15 jours, une durée de 10 jours

Si la reprise de nourriture après une période de cure n’est pas bien respectée, on peut endommager notre estomac et avoir les douleurs les effets bénéfiques seront largement diminués ou même (voire) perdus.

Après avoir suivi une cure de 159, il est recommandé de prolonger le plus longtemps possible la durée de la reprise d’alimentation, plus ça dure, meilleur c’est.

Ne mangez pas de façon excessive, mais en petite quantité à chaque repas et en plusieurs fois si besoin.

Produit bio, bien frais, si possible sans sel et sans huile, et bien cuit.

Déconseillé : viande, lait, vin, tabac, produits en conserve

Proposition:

Potage de céréales : millet, riz complet, avoine, lentille, maïs… avec des légumes : patates, patates douces, courge, choux chinois, épinards, tomate, champignons, brocolis, fenouil, courgette, ou avec des fruits: pomme, banane, kiwi, raisins…

Tout doit être bien cuit et mou.

Les précautions à prendre pendant la cure

  1. Buvez beaucoup d’eau tiède ou chaude.

Pourquoi?  Parce que le potage 159 est sec avec un rapport nutritionnel très concentré.  Sans liquide suffisant, le corps s’échauffe et l’absorption des nutriments diminue.

Le corps a besoin d’eau pour aider à diluer, digérer et nettoyer les toxines telles que la graisse ou les déchets avant de pouvoir les évacuer.

Il est important de boire environ 3000 ml de liquide par jour,  par petites gorgées. L’eau doit être tiède ou chaude…

 

Plus d'information

  1. En période estivale, ne vous exposez pas à l’air de la climatisation.

Pourquoi ? Car pendant la cure, les pores sont légèrement ouverts et le froid pénètre directement dans notre corps.

 

  1. Consommez seulement le potage 159, rien d’autre, y compris les fruits.

Pourquoi? Pour laisser notre organisme se remettre tranquillement sans être dérangé  par les facteurs incertains externes, en plus pour maximiser ce nettoyage corporel sans charge, et protéger notre estomac.

 

  1. Pas de rapport sexuel et de sport violent

Pourquoi ?  En fait, la raison est très simple, nos organes sont en cours de réparation, y compris nos reins. Toute dépense excessive d’énergie entraîne une surcharge sur ces organes et peut les endommager.

 

  1. Dormir avant 23h

Pourquoi ?  À partir de 23h, c’est considéré comme le début du lendemain. L’énergie Yang commence à se lever et l’organisme récupère et se détoxifie. Pour le foie, la désintoxication se met en marche de 01h jusqu’à 03h. Il est important que le corps soit en repos le plus profond possible, sinon cela dérange les fonctions organiques organistes et l’énergie Yang de lendemain, on ne se sent pas en forme même après le sommeil prolongé du matin.

Enfin, respectez toutes les exigences pour bien réussir votre cure !

Est ce que vous connaissez PICU?

PI : s’abstenir de manger, GU: céréale (en fait toute alimentation).

Cela fait partie d’une pratique Taoïste chinoise pour se maintenir en bonne santé. Pendant une période donnée, on ne peut que boire de l’eau et respirer de l’air pur, et en même temps, on entraîne le mouvement d’énergie, la méditation, le kung-fu, etc., pour obtenir une énergie naturelle d’une autre manière.

Le but est de reposer son corps. Le fait de stopper une alimentation normale sert à rendre les cellules plus sensibles,. L’organisme diminue les besoins en digestion et les autres fonctions vitales sont plus vivantes, ce qui renforce donc les processus naturels d’auto-guérison du corps.

En savoir plus

Il y a deux types de PIGU : demi et complet, le complet est un jeûne total ou l’on ne consomme seulement de l’eau, il convient aux pratiquants de taoïsme ou les personnes ayant beaucoup de temps à consacrer à ce mode de vie.

 

Le demi PIGU se décline de plusieurs sortes : PIGU de fruits et légumes, « alchimique », PIGU de substitution etc. Le demi PIGU convient mieux aux gens suivant un rythme normal voire stressés par le rythme de la société moderne.

La mode idéale quotidienne 

« Que ton aliment soit ta seule médecine » Hippocrate (460-370 av JC, est connu pour être le père fondateur de la médecine occidentale).

D’une manière générale, l’alimentation devrait se composer à 40-60% de céréales et de légumes secs, à 20-30% de fruits et de légumes verts et d’environ 10-15% de viande, de graisses, de produits de la mer et de laitages.

En savoir plus

A la base, manger plusieurs portions de légumes et de fruits par jour,  choisir des céréales complets possibles, sans oublier des sources de protéines végétales: noix, graines, légumineuses, quinoa…, privilégier le plus possible des aliments biologiques et locaux, de petites fermes, cela permet d’obtenir des produits sans pesticides chimiques, contenant plus de vitamines et de minéraux, ils sont plus frais, plus nutritifs et moins acidifiants, cueillis à maturité, donc plus savoureux.

La viande, les laitages et les produits animaux sont en qualité acide, c’est pourquoi les Chinois considèrent qu’ils ne doivent être consommés qu’en petite quantité et représenter entre 10 et 15 de la nourriture totale. Avec la consommation abusive de produit animal, le corps peut produire de l’Humidité et de la Chaleur, ainsi que l’acidité corporel, cela déclenche des symptômes tels que des inflammations, de l’irritabilité et des comportements agressifs.

Thérapie alimentaire chinoise

En diététique MTC‭ , ‬on classe les aliments en fonction de leurs propriétés‭ ‬énergétiques‭ ‬correspondant aux fonctions d’organes‭. Elles sont variés selon l’’état de santé‭, ‬le lieu‭ de vie, ‬le climat et les saisons‭. ‬

 

Les cinq goûts chinois et le rôle de chacun 

Depuis des millénaires qu’ils utilisent des plantes médicinales, les Chinois ont déterminé qu’il existait cinq goûts fondamentaux : le Piquant, l’Acide, le Doux, l’Amer et le Salé. Ils notent également l’existence d’un goût Neutre, n’ayant pas de caractéristique particulière.

Les plantes et les alimentations sont classées en fonction de leurs goûts, chacun ayant un effet différent sur le corps. Par exemple, l’Acide, l’Amer et le Salé ont des effets plus Yin, c’est-à-dire qu’ils provoquent un mouvement descendant et un effet interne. L’inverse, Doux, le Piquant et le Neutre sont plus Yang : ils sont orientés vers l’extérieur, avec un effet interne.

  • Les plantes piquantes sont âcres : on trouve parmi elles des végétaux aussi courants que l’ail, le gingembre, le piment, le poivre noir, la menthe poivrée ou la cannelle. Elles ont pour effet de disperser et de déplacer les obstructions localisées dans le Qi et le Sang. Un patient qui souffre de déficience énergétique les utilisera avec mesure. On y recourt fréquemment pour soigner rhumes et grippes. Elles chassent les infections, en ouvrant les pores de la peau et en favorisant la sudation. La transpiration qu’elles provoquent permet d’éliminer le facteur pathogène qui a provoqué la maladie.

Plus d'information

  • Les plantes acides donnent l’effet inverse elles stoppent les écoulements et ont une action astringente. Elles sont utilisées pour combattre l’incontinence urinaire, la transpiration excessive, les hémorragies ou les diarrhées. Parmi les aliments acides faciles à reconnaître, citons le vinaigre, les prunes non parvenues à maturité ou les pommes sauvages.
  • Le doux, c’est sans doute le goût que l’on rencontre le plus fréquemment dans l’alimentation et les plantes médicinales: il se retrouve dans des aliments très courants, comme la réglisse, la datte de Chine et le ginseng, mais aussi dans de nombreux fruits, légumes et viandes, comme carotte, l’agneau ou la patate douce. Pour peu qu’il soit absorbé en petite quantité, le doux est un tonique pour l’organisme toutefois, s’il est ingéré de façon excessive, il aura un effet humidifiant. Les plantes ou aliments à goût neutre ont également un effet légèrement tonifiant.
  • Le goût amer donne une impression de fraîcheur et se dirige vers le bas du corps. Il dissipe la Chaleur, nettoie l’organisme et stimule la digestion, ce qui permet de refroidir la fièvre et de lutter contre les troubles intestinaux liés à la chaleur. A cause de son action purgative, un produit amer ne doit pas s’utiliser en trop grande quantité sur un sujet qui présente une déficience énergétique. Parmi les aliments dont le goût est amer, mentionnons le pissenlit, l’endive et l’orange amère.
  • Enfin, le goût salé se rencontre dans des plantes et des aliments tels que les algues ou les fruits de mer. Ils permettent de disperser les grosseurs de l’organisme, ont une action diurétique et chassent l’excédent d’eau

PH控制 - Contrôle du pH

A l’état normal, le corps devrait avoisiner 7.35-7.45 pour que tous ses systèmes puissent fonctionner correctement. Si il est en dessous de 5.5, cela veut dire le corps est en qualité acide, alors il faut changer nos composants d’alimentation.

En général, les aliments en qualité alcalin se retrouvent parmi les fruits, les légumes et majorité des végétaux, contrairement à presque tous produits animaux qui sont en qualité acide.